Anne-Lise Coste. Sors le monde
Récit de Mona Thomas

Art contemporain / 64 pages / 15,5 x 23 cm / 12 euros
ISBN : 979-10-96911-18-9

En partenariat avec la Fondation Salomon (Annecy)

A PARAITRE LE 10 MAI 2019

 

 

 

 

 

 

COLLEGE DES ECRIVAINS DE LA REVUE LIGNES
A l'air libre dans la nuit fraîche et pensive

Essais / 256 pages / 14 x 21 cm / 17 euros
ISBN 979-10-96911-26-4

A PARAITRE LE 15 MAI 2019

 

 


DIFFUSION/DISTRIBUTION : LES PRESSES DU REEL - 35 rue Colson, 21000 Dijon, France
téléphone : +33 (0)3 80 30 75 23 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Notre catalogue sur le site des Presses du réel

 

 

 

 

Alain JUGNON
La Pensée à fleur du désastre
(Beck, Curnier, Surya)

Essai / 128 pages / 14 x 21 cm / 15 euros
ISBN 979-10-96911-21-9

A PARAITRE LE 15 MAI 2019

 


DIFFUSION/DISTRIBUTION : LES PRESSES DU REEL - 35 rue Colson, 21000 Dijon, France
téléphone : +33 (0)3 80 30 75 23 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Notre catalogue sur le site des Presses du réel

 

 

 

 

Thomas BAUMGARTNER
L'Hypothèse du baobab

Récit / 72 pages / 14 x 21 cm / 13 euros
ISBN 979-10-96911-17-2

PARU LE 25 JANVIER 2019

  


DIFFUSION/DISTRIBUTION : LES PRESSES DU REEL - 35 rue Colson, 21000 Dijon, France
téléphone : +33 (0)3 80 30 75 23 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Notre catalogue sur le site des Presses du réel

 

 

par Jean-Jacques Salgon

 

Antoine Wauters, Pense aux pierres sous tes pas
Lagrasse, Verdier, 2018, 192 p., 15 €.

 

La lecture du dernier livre d’Antoine Wauters, Pense aux pierres sous tes pas, s’apparente à une exploration planétaire : on se retrouve comme le petit rover, l’astromobile nommé Opportunity chargé depuis 2004 d’explorer la surface de la planète Mars, allant de découverte en découverte, parcourant un territoire et une histoire qui sont à la fois totalement nouveaux (et comme séparés des nôtres par un grand vide intersidéral) et parfaitement archaïques. Cette Terra incognita qui nous est livrée, l’auteur nous en fournit d’ailleurs au début du livre une carte afin de nous aider à en appréhender la topographie. Il est à noter qu’au terme de notre exploration, c’est-à-dire de ces quelques 180 pages parcourues, nous nous sommes rendus témoins de changements si considérables qu’une nouvelle carte doit être dressée, qui nous est livrée en fin d’ouvrage. 

À l’instar d’Opportunity contraint à l’hibernation par la violente tempête qui s’est élevée sur Mars au printemps dernier et qui a transformé le visage de la planète, nous allons être confrontés à une série de violents cataclysmes qui vont nous faire passer d’un monde à un autre. D’un monde relégué et autarcique où « la vie s’appelait joie » à un monde productiviste qui ne vit plus que pour l’exportation et le commerce au loin, autrement dit de l’enfance à l’âge adulte.  Entre-temps, sur cette planète imaginaire, il y aura eu des incendies, une éruption volcanique, un changement de régime faisant succéder un despote à un autre.

 

par Camille Paulhan

 

Ana Mendieta. Le temps et l’histoire me recouvrent
Jeu de Paume, jusqu’au 27 janvier 2019.
Catalogue publié sous la dir. de Lynn Lukkas et Howard Oransky, 272 p., 55 €.

 

Marta Gili vient tout juste de quitter la direction du Jeu de Paume : en douze ans, l’institution parisienne a vu passer nombre d’expositions de grande qualité, mettant notamment en valeur le travail d’artistes femmes, en défendant aussi bien le travail de créatrices contemporaines (Valérie Mréjen, Valérie Jouve, Lorna Simpson…) qu’en saluant des figures importantes de la photographie moderne (Lisette Model, Dorothea Lange, Claude Cahun, Lee Miller…). La présentation actuelle d’un nombre honorable de films – une vingtaine – de l’artiste cubano-américaine Ana Mendieta vient clore en beauté cette programmation exigeante et engagée. 

Bien qu’elle soit devenue depuis quelques années une artiste phare de la performance des années 1970, elle n’a pas connu de son vivant l’immense postérité qu’on lui connaît aujourd’hui. Et pour cause : décédée à 36 ans, dans des conditions aimablement éludées par l’exposition, la plupart de ses productions sont, pour ainsi dire, des œuvres de jeunesse. Ses films, dont les premiers datent de 1971, lorsque l’artiste avait 23 ans, sont le versant le moins connu de son travail : ils constituent un corpus pour le moins imposant, plus d’une centaine en tout, et il faut bien dire que ce sont généralement toujours les mêmes qui sont les plus diffusés et les plus commentés. 

 

 

Stéphane MARTE
L'Après-midi des après-midi

Roman / 80 pages / 14 x 21 cm / 13 euros
ISBN 979-10-96911-15-8

PARU EN JANVIER 2019

 

 

  

TELECHARGER LE COMMUNIQUE DE PRESSE

 


DIFFUSION/DISTRIBUTION : LES PRESSES DU REEL - 35 rue Colson, 21000 Dijon, France
téléphone : +33 (0)3 80 30 75 23 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Notre catalogue sur le site des Presses du réel