Lilian AUZAS
Anita

Roman / 104 pages / 14 x 21 cm / 13 euros
ISBN 979-10-96911-10-3

Suivi de "Souvenirs d'Anita Berber" de Klaus Mann

PARU LE 15 SEPTEMBRE 2018

 

13 € + 2 € de participation aux frais de port

 

VIDEO DE PRESENTATION DU LIVRE

PRESSE : ARTICLE DANS LE PETIT BULLETIN

TELECHARGER LE COMMUNIQUE DE PRESSE

 

  

« Pour Anita Berber, travailler c’était surtout imaginer. Elle sent pousser des germes en elle. Des mots éclatent comme ça dans ses entrailles et elle les écrit pour les retenir. Oh, ce n’était point-là de la littérature, elle le savait bien. En revanche, ils allaient devenir poésie, charmes et envoûtements car son corps allait les exprimer, les cracher en mouvements. Alors, elle serait chacun des éléments : l’air, le feu, l’eau et la terre. Le papier serait sa scène éthérée et enivrante. »

 

Actrice, muse, femme dépravée... Danseuse expressionniste et icône d’une génération en plein désastre. Difficile de saisir en si peu de mots la personnalité complexe et multiple d’Anita Berber. En 1925, Otto Dix réalise son portrait alors qu’elle est totalement dépassée par sa célébrité ; elle n’est plus qu’une artiste perdue parmi ses démons. Droguée, prostituée occasionnelle, bisexuelle, paranoïaque, Anita Berber nourrit les scandales et fait les choux-gras de la presse de la République de Weimar. On la déteste autant qu’on l’adule, plus puissante que l’effet des psychotropes dont elle s’abreuve. Artiste de renom, performeuse avant l’heure, elle dansait pour survivre à une époque où tout restait à faire.
Entre Berlin, Wiesbaden et Düsseldorf, Anita est une esquisse, une évocation ; le portrait fulgurant d’une femme qui tente péniblement de dépasser sa légende. Danseuse instinctive, elle incarne la décadence aux yeux de ses contemporains et participe pourtant aux bouleversements artistiques et culturels de son temps. Géniale provocatrice, sa vie fut un météore : elle meurt à l’âge de 29 ans, seule, abîmée par les drogues et épuisée par la tuberculose.
Anita Berber reste encore aujourd’hui une source d’inspiration pour bon nombre d’artistes tels Ingrid Caven, Michael Michalsky, Karl Lagerfeld, Death in Vegas, Nina Hagen ou Rosa von Praunheim…

 

Né en 1982, Lilian Auzas a étudié l’histoire de l’art à l’Université Lyon 2. En 2012, il publie un premier roman aux éditions Léo Scheer, Riefenstahl, sur la cinéaste d’Hitler. Il lui a aussi consacré deux essais aux éditions Connaissances & Savoirs : Le Génie dans l’ombre et La Trilogie de Nuremberg. Anita est son quatrième roman.

 

 

VIDEO DE PRESENTATION DU LIVRE

PRESSE : ARTICLE DANS LE PETIT BULLETIN
 

TELECHARGER LE COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

DIFFUSION/DISTRIBUTION :

HIPPOCAMPE EDITIONS
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
06-88-24-20-06